L’art suprême

L’art, et rien que l’art ! C’est lui seul qui rend possible la vie, c’est la grande tentation qui entraîne à vivre, le grand stimulant qui pousse à vivre. L’art, seule force antagoniste supérieure à toute négation de la vie, l’art, l’antichristianisme, l’antibouddhisme, l’antinihilisme par excellence.

Nietzsche, FP mai-juin 1888

La méditation est l’un des arts majeurs dans la vie, peut-être ‘’l’art suprême’’, et l’on ne peut l’apprendre de personne : c’est sa beauté. Il n’a pas de technique, donc pas d’autorité. Lorsque vous apprenez à vous connaître, observez-vous, observez la façon dont vous marchez, dont vous mangez, ce que vous dites, les commérages, la haine, la jalousie – être conscients de tout cela en vous, sans option, fait partie de la méditation.

Jiddu Krishnamurti, Se libérer du connu

********

La politique et les politiciens n’ont pas non plus réussi à donner aux hommes une véritable sécurité, une paix dans laquelle ils puissent vivre et cultiver non seulement les champs, mais leur cerveau, leur cœur et leur art de vivre, c’est-à-dire l’art suprême. […] Une école secondaire ne devrait pas être un lieu de conflit. C’est un lieu destiné à apprendre l’art de vivre. Cet art est le plus grand de tous, car il s’applique à l’être humain dans sa totalité, et non à une seule partie de lui-même, aussi plaisante soit-elle.

Krishnamurti, Dernier Journal, Ojai, Californie, Mardi 27 mars 1984

********

Vivre simplement est l’art le plus grand.

Huitième Causeries à Ojai, California, Dimanche 24 Mai 1936

*******

L’être humain intégré parviendra à la technique grâce à l’expérience, car l’impulsion créatrice élabore sa propre technique, et c’est là le plus grand art. Lorsqu’un enfant a l’impulsion créatrice de peindre, il peint, il ne se préoccupe pas de la technique. De même, ceux qui affrontent l’expérience de la vie et qui, « par conséquent », enseignent, sont les seuls vrais maîtres et ils créeront, eux aussi, leur propre technique.

De l’éducation, ch. II

******

C’est vraiment un art, probablement l’art le plus exigeant, que d’observer, que d’écouter, mais aussi d’apprendre

Paris, le 16 mai 1965

2 commentaires sur « L’art suprême »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s